Union européenne : les interprètes œuvrent pour créer des passerelles au niveau de la langue

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Parmi les 24 langues de l’UE seul l’anglais compte à Bruxelles où la plupart des documents de travail et des réunions ne sont pas traduits. Défendons le multilinguisme: c’est la garantie d’égalité et le reflet de la diversité européenne. Témoignage dans le journal de France 2

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.