La situation au cambodge est alarmante – Intervention en plénière

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
J'intervenais le jeudi 11 mars en plénière pour alerter mes collègues parlementaires sur la situation politique alarmante au Cambodge. J'appelle l'Union Européenne à appliquer les mêmes mesures concernant d'autres pays à la situation également préoccupante, notamment aux Philippines.

Texte de l’intervention (seul le prononcé fait foi)

Chers collègues, Effectivement la situation politique au Cambodge est alarmante.

Elle est alarmante car nous avons aujourd’hui affaire à un pouvoir en place qui agit tel un régime à parti unique en détenant l’intégralité des sièges à l’Assemblée nationale et la quasi-totalité des sièges au Sénat.

Elle est alarmante aussi car nous avons plus de 130 personnes qui sont jugées, et qui pour certaines viennent d’être condamnées à des peines très lourdes, sans même la possibilité, pour une grande majorité d’entre elles, ne serait-ce que de se défendre.

L’Union doit bien sûr soutenir les anciens responsables du principal parti d’opposition dont l’interdiction fut fondée sur des motifs fallacieux mais aussi se montrer solidaire des syndicalistes, des journalistes et des défenseurs de l’environnement également visés par le gouvernement de Monsieur Sen.

En ce sens, la décision de la Commission de geler une partie des préférences douanières octroyées dans le cadre de l’accord Tout sauf les armes est une bonne nouvelle. On peut s’en féliciter. Enfin l’Union place ses valeurs comme un élément constitutif de sa politique commerciale.  Mais j’attends qu’il en soit de même avec tous les autres accords commerciaux en cours de négociation. Je pense notamment à l’accord d’investissement avec la Chine. En tout cas au Parlement européen, nous y ferons très attention.

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.