Crise au Liban : l’Union européenne doit aider ses partenaires libanais

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Le Liban traverse actuellement la pire crise économique de son histoire. Une crise aggravée par la pandémie de la COVID-19 et les tensions politiques présentes depuis les manifestations populaires d'octobre 2019.

Les autorités libanaises, tourmentées par des divergences internes, semblent incapables d’endiguer la crise et de parvenir à un accord avec le FMI. La livre libanaise, indexée sur le dollar s’est effondrée passant de 1 dollar valant 1507 livres à 1 dollar valant entre 7500 et 9500 livres sur le marché noir.

Ce phénomène de dépréciation et hyperinflation a provoqué un profond déclassement, notamment de la classe moyenne, plongeant la majorité des libanais dans la précarité. Le Liban est un des partenaires majeurs de l’Union européenne dans la région. Il est en outre membre du partenariat Euromed. Il y a un fort risque d’effondrement du pays, ce qui accentuerait l’instabilité dans la région.

  1. Quelles mesures le Haut représentant pour les affaires étrangères préconise-t-il de mettre en place pour soutenir le peuple libanais et éviter un effondrement du pays ?
  2. Le Haut représentant pour les affaires étrangères pense-t-il que l’UE et les états-membres devraient apporter leur soutien aux mouvements prônant un gouvernement de transition ?

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.