©Antoine Taveneaux

Transformer les terres jonchées de déchets plastiques en mines d’or

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’Union européenne déverse selon différentes estimations, entre 150.000 et 500.000 tonnes de déchets plastiques par an dans les mers et les océans ; et la quantité de microplastiques, les plus toxiques, en représente la moitié.

L’utilisation croissante du plastique occasionne de très graves conséquences pour l’environnement, ralentit la transition écologique, est source d’énormes gaspillages (le plastique est un matériau durable et cependant jeté le plus souvent après usage) et peut nuire gravement à la santé à moyen/long terme. De plus, l’urgence de trouver des solutions à ce problème a pris une acuité supplémentaire, en raison de la décision de la Chine de cesser d’importer les déchets plastiques européens.

Le projet de résolution présenté au vote des députés dresse une liste de préconisations à la suite de la publication de la communication de la Commission « une Stratégie européenne sur les matières plastiques dans une économie circulaire ».

En particulier, il est vital d’accélérer le recyclage du plastique, extrêmement faible aujourd’hui (seulement 6%), d’édicter des normes beaucoup plus contraignantes relatives à la teneur en matériaux recyclés et renforcer les contrôles sur les matériaux importés. Enfin, le soutien à la R&D sur la question apparaît primordial.

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.