« En trilogue, l’UE s’engage à au moins doubler l’assistance macro-financière à la Jordanie »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Communiqué de presse d’Emmanuel Maurel
Eurodéputé socialiste, membre de la commission du Commerce international
Rapporteur pour les relations commerciales UE-Jordanie

 

Le 13 octobre dernier, la commission du Commerce international du Parlement européen a voté, à une écrasante majorité (31 voix pour ; 1 contre ; 2 abstentions), en faveur de mon rapport, qui proposait d’accroître le montant de l’assistance macro-financière (AMF) accordée à la Jordanie, de 200 à 350 millions d’euros.

Forts de ce mandat, nous avons aussitôt entamé des négociations en trilogue avec les représentants de la Commission européenne et de la présidence en exercice du Conseil. Je me réjouis que nous soyons parvenus à un compromis ambitieux : la Commission s’est engagée, une fois le versement de la première AMF de 200 millions d’euros effectué, à proposer à la Jordanie une nouvelle AMF d’un montant égal ou supérieur à 200 millions d’euros, avant la fin de l’année 2017. Au total, dans les deux ans, la Jordanie touchera donc plus de 400 millions d’euros sous forme de prêts. C’est une grande avancée : le Parlement est parvenu, seul, à faire bouger des lignes qui paraissaient figées.

En validant le résultat de ces négociations (35 voix pour ; 0 contre ; 2 abstentions), la commission INTA réaffirme la nécessité de soutenir, à la fois dans l’urgence et dans la durée, la Jordanie, principal pôle de stabilité de la région. Notre soutien, politique et financier, doit contribuer à aider concrètement ce pays, en première ligne face aux multiples crises qui secouent leur voisinage immédiat, et qui les affronte avec grande dignité.

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.