Fra-culture

« Il serait absurde d’avoir une primaire faite à la va-vite. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Emmanuel Maurel était l’invité du journal de France Culture le lundi 20 juin 2016, aux côtés de Michel Wieviorka

« Nous étions très nombreux à demander des primaires, il me paraît tout à fait naturel que tous les socialistes qui veulent être candidats à la présidentielle s’y soumettent. (…) Il n’aura échappé à personne que la candidature de François Hollande n’a rien d’automatique et naturelle. Au bout de 4 ans, il faut le reconnaître, même au sein du Parti socialiste, son action est contestée, son bilan pose question, et il est bien que ces choix soient remis en question. »

« Si primaire il y’a, débat citoyen il doit y avoir. Il serait absurde d’avoir une primaire dont on rogne le temps, qui soit faite à la va-vite. La question c’est les conditions d’organisation : 1) aura-t-on une dizaine de milliers de bureaux de vote?; 2) combien aura-t-on d’assesseurs?; il faut se donner les moyens d’une primaire réussie; 3) à l’évidence elle doit être ouverte au plus grand nombre possible; 4) il faut qu’il y ait liberté de candidature, y compris au PS. Cela va mieux en le disant. »

Retrouvez le sujet sur les primaires à partir de 8’00 et l’intervention d’Emmanuel Maurel à partir de 10’58

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.