« Assistance macro-financière à la Tunisie : l’Union européenne doit aller au-delà »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AMF-tunisie_minRetrouvez ci-dessous mon communiqué de presse en date du 8/06 concernant l’assistance macro-financière à la Tunisie.

Le Parlement européen a, lors de sa session de votes du jour, largement validé (par 561 voix pour) le déblocage d’une assistance macro-financière de 500 millions d’euros en faveur de la Tunisie.

Emmanuel Maurel, rapporteur du groupe socialiste et démocrate (S&D) pour les relations commerciales UE-Maghreb, s’est réjoui du résultat : « Il aurait été inconcevable que l’Union européenne refuse de saisir la main tendue par la Tunisie. Face aux difficultés économiques, au chômage galopant, aux inégalités des territoires et des générations, je crois qu’il faut donner à la Tunisie la possibilité de réenclencher une politique d’investissements productifs, dans l’économie réelle. »

Il a toutefois mis en garde la Commission européenne : « il s’agit de faire preuve de flexibilité, pour ne pas imposer à la Tunisie un train de réformes à l’efficacité douteuse ».

Enfin, Emmanuel Maurel a incité l’Union européenne dans son ensemble à ne pas se cantonner à des aides d’urgence et à réfléchir à un plan de soutien de plus long terme : « Sans travail sur la dette tunisienne ou sur la récupération des avoirs détournés, les AMF ne seront que des rustines destinées à colmater des brèches héritées de l’ère Ben Ali. L’Union européenne doit être à la pointe de ce combat et entraîner la communauté internationale dans son sillage ».

Emmanuel MAUREL, député européen
Membre de la commission du Commerce international
Rapporteur du groupe socialiste et démocrate (S&D) pour les relations commerciales avec le Maghreb

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.