Question écrite à la Commission européenne sur les soupçons de conflit d’intérêt des négociateurs du PTCI-TTIP

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

vignette2D’après les informations révélées par le journal britannique The Guardian, des responsables de la Commission européenne ont fait appel à une entreprise privée, le groupe pétroleir américain ExxonMobil, dans le cadre de l’élaboration du chapitre énergie du Partenariat Transatlantique sur le Commerce et l’Investissement (PTCI).

C’est donc une nouvelle fois, après Luxleaks, par voie de presse, que les parlementaires européens, mais surtout l’ensemble des citoyens, appprennent qu’il y a eu collusion entre les intérêts économiques des grands groupes et une autorité publique, en l’occurrence la Commission européenne.  

En outre, ExxonMobil aurait été sollicité pour intégrer le plus complètement possible au PTCI la libre importation de pétrole brut et de gaz de schiste américains.

La Commission confirme-t-elle qu’ExxonMobil, ou toute autre entreprise privée, a été sollicitée par ses services dans le cadre de la négociation du PTCI ? Le cas échéant, comment la Commission européenne explique-t-elle qu’il y ait de telles différences de traitement entre des intérêts économiques et les citoyens ou leurs représentants ?  

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.