20ème anniversaire du réseau des développeurs de l’apprentissage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Retrouvez le discours que j’ai prononcé le lundi 15 avril devant devant les développeurs de l’apprentissage d’Île-de-France.

Madame la Directrice de l’apprentissage,
Mesdames et Messieurs les développeurs de l’apprentissage,

IDF-Emmanuel_MaurelAujourd’hui, nous fêtons les 20 ans du réseau des développeurs de l’apprentissage et nous pouvons qu’être fiers de sa réussite. En effet, si l’apprentissage a longtemps été méconnu et qu’il a pu être traité avec moins d’égard que d’autres voies de formation, ce n’est plus le cas aujourd’hui, notamment en Ile de France. Depuis que Jean-Paul Huchon est président de la Région, il a été très fortement soutenu et valorisé. En plus du financement des CFA, je pense notamment au Dispositif d’Accès à l’Apprentissage (DAA), à celui de la Qualité de l’Alternance et bien entendu au réseau des Développeurs, autant de dispositifs qui ont eu des résultats indéniables sur le développement quantitatif et qualitatif de l’apprentissage.

Ces dernières années, on entend dire que le secteur de l’apprentissage rencontre des difficultés. C’est vrai qu’étant donné le contexte économique peu favorable, on a pu craindre une baisse sensible du nombre d’entrées en apprentissage. Et pourtant, c’est le contraire qui s’est passé en Ile de France, puisqu’en 2012, on observe 4% d’augmentation (contre 1% au niveau national).

Même s’il existe des marges d’amélioration, et même si nous ne sommes pas encore sortis de la crise qui touche de plein de fouet la jeunesse de notre pays, ces résultats sont plus qu’encourageants. Ils ne sont pas le fruit du hasard, ils sont le résultat d’une mobilisation sans précédent de la Région et de ses partenaires. Une mobilisation dont vous êtes le bras armé, en première ligne sur le terrain.

Ainsi, en 2012, c’est plus de 60 000 entreprises que vous avez contactées, près de 30 000 visitées. Et votre travail a permis la signature de 16 000 contrats.

Je souligne ce chiffre parce qu’il est en constante augmentation. C’est la raison pour laquelle, avec le président Huchon, nous souhaitons vous remercier vivement pour la qualité de votre travail. Un travail qui a permis la progression de l’apprentissage aux premiers niveaux de qualification comme dans l’enseignement supérieur.

Tous ces chiffres ne montrent qu’une chose : en dépit des difficultés et des obstacles qu’elles rencontrent et qui peuvent sembler insurmontables, les entreprises, et tout particulièrement les plus petites, continuent de préparer leur avenir et l’avenir des jeunes.

Mais si les entreprises continuent de faire confiance aux jeunes et de vouloir transmettre des connaissances et des compétences, c’est notamment grâce à l’effort financier de la Région et à la qualité de l’accompagnement dont elles bénéficient de la part du réseau des développeurs.

Un effort continu depuis 20 ans durant lesquels nous sommes passés d’une vingtaine de développeurs à plus de 100 postes aujourd’hui, 108 exactement.

Le réseau des développeurs, c’est pour nous un des fers de lance de l’apprentissage. Les retours que l’on a des entreprises sont excellents, c’est un réseau reconnu et apprécié. J’en profite pour saluer votre professionnalisme, votre polyvalence, votre capacité d’écoute, ce qui est très précieux dans ce secteur. Je place une grande confiance en vous et votre implication et j’attends donc beaucoup de vos actions à venir.

Bien entendu, vous avez un rôle un peu différent des directeurs cela va sans dire, mais vous êtes pour nous des interlocuteurs privilégiés et vous participez aux relais des priorités régionales au sein des CFA. Cela était vrai hier, cela le reste aujourd’hui à l’heure où la priorité d’un développement quantitatif est relayée par un souci de sécuriser les parcours. C’est d’ailleurs dans cet esprit que nous avons étoffé le dispositif avec les développeurs territoriaux, deux par départements, et bientôt les développeurs médiateurs qui feront face au problème des ruptures de contrats d’apprentissage.

Vous comprendrez qu’à la Région nous ayons à cœur de voir ce réseau prospérer, de voir se renforcer les échanges entre vous, parce que les liens que vous créez entre CFA de nature différentes (consulaire, interpro, associatif, etc…) sont essentiels et vont au-delà de la concurrence, qui peut ou qui pourrait exister. Pour nous, un tel réseau signifie synergie, capacité à innover, et à mutualiser les compétences, capacité à travailler ensemble, à vous adapter en fonction de la nature des établissements que vous contactez et face aux enjeux propres de chaque secteur. C’est ce qui fait toute la pertinence de votre réseau, toute sa force, pour qu’au final les jeunes puissent, grâce à vous, occuper le poste qui lui leur convient, apprendre le métier qui leur convient.

Je vous remercie tous pour votre contribution et vos efforts, qui participent à offrir de meilleures perspectives d’avenir non seulement à la jeunesse mais également aux entreprises d’Ile de France. De meilleures perspectives de développement l’apprentissage que nous voulons durable.

Merci.

Seul le prononcé fait foi

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.