L’expérience italienne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Paru dans Parti pris (mars 2009)Deux mois après une sévère défaite dans les Abruzzes, le tout nouveau “Parti démocrate” italien a subi une nouvelle déculottée à l’occasion des élections régionales en Sardaigne. Battu aux législatives d’avril 2008 par la coalition emmenée par Berlusconi, le parti de Walter Veltroni comptait sur les consultations locales, dans un contexte de crise, pour se refaire une santé. C’est raté. L’ancien maire de Rome en a tiré les conséquences, en démissionnant illico (…). Lire l’intégralité de l’article.

Retrouvez aussi le site de la revue Parti pris

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.