Sembat toujours

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour bien commencer l’année, citons Marcel Sembat dont on évoquait précédemment les superbes cahiers noirs : à la veille de l’unité socialiste de 1905, il rappelait l’importance de la diversité des courants de pensée dans le cadre de l’union
: « vous ne voulez pas de l’unité dictatoriale du comité central qui était la paix dans la consigne, le silence dans les rangs ; vous voulez la vie, l’unité faite du concert des volontés individuelles libres. Donc c’est le choc de ces volontés, la lutte, le heurt, la bataille. Mais c’est l’énergie et la croissance et la vie »

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.