Pénurie ! L’information est passée inaperçue

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’information est passée inaperçue. Quelques entrefilets, un petit article ou deux. Tout occupés qu’ils sont à décortiquer les vacances américaines de Sarkozy, les medias font donc l’impasse sur un sujet brûlant : l’augmentation brutale du prix du lait consécutive…à une situation de pénurie européenne, voire mondiale ! 

Les citoyens consommateurs auront du mal à y croire : voilà près de vingt ans qu’ils sont matraqués d’argumentaires sur la surproduction laitière. Vingt ans qu’ils voient défiler les agriculteurs sommés de respecter des « quotas laitiers », voire incités à se reconvertir dans les céréales. Où sont donc passées les fameuses montagnes de beurre qu’il fallait détruire ?

Pourtant, chacun est obligé de l’admettre : il manque aujourd’hui plus d’un milliard de litres de lait sur le marché européen ! Et les pays émergents, qui consomment de plus en plus de produits lactés, sont eux aussi confrontés à une situation de pénurie. Le résultat est connu : augmentation générale des prix. Et mise en difficultés de certaines petites entreprises du secteur.

Seuls les naïfs pensent que l’on pourra facilement répondre à cette crise de l’offre. Dans les pays européens, l’effet conjugué des quotas et de l’incitation au changement de culture a détourné nombre d’agriculteurs de la production laitière. Ils n’y retourneront pas en quelques mois.

En attendant, ce sont les consommateurs qui trinqueront. Ils en ont l’habitude. D’autant que l’on annonce, pour très bientôt, une hausse substantielle du prix du pain !

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.