Pas en notre nom !

Je m’adresse à vous, camarades socialistes de la majorité du PS que je sais sincères. Vous estimez que, compte tenu du contexte difficile