Coronavirus : relocaliser pour démarrer le monde d’après

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
La tragique situation de pandémie que le monde entier traverse suite à l’apparition du Covid-19 a des répercussions sur la santé et sur la vie de nombreux européens. L’urgence est de circonscrire la diffusion du virus, soigner les malades et mettre tout en œuvre pour que nos infrastructures de santé puissent faire face à cette catastrophe.

Tentons de prendre le recul nécessaire à l’analyse, il semble d’ores et déjà évident que l’Union européenne devra tirer certaines leçons de ce que nous sommes en train de vivre.

La situation de grande dépendance de nos moyens de productions industriels, notamment vis-à-vis de la Chine, doit appeler une refonte de notre système d’organisation de la production européenne. Et cela afin de gagner en autonomie en relocalisant sensiblement des pans entiers de notre industrie.

Afin de pallier les ruptures des chaines d’approvisionnement, quelles mesures de long terme pouvons-nous envisager pour renforcer une souveraineté industrielle européenne, à la fois plus intégrée, relocalisée et plus robuste?

Ces modifications peuvent qui plus est, dans le monde troublé qui vient, avoir des conséquences favorables dans notre lutte contre le dérèglement climatique, la défense des emplois, et le sentiment d’une reprise en main de notre destin industriel.

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.