Capture d'écran - Euronews

Nordstream II, c’est aux Européens de décider, pas aux Américains

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Dans une question adressée à la Commission européenne ce 24 mars 2020, je demande de ne pas céder à la pression américaine. Il en va, une nouvelle fois, de l'indépendance industrielle et énergétique du continent.

Question écrite – Intentions de la Commission européenne vis-à-vis du projet Nord Stream II

La mise en place en décembre dernier de sanctions extraterritoriales par l’administration américaine à l’encontre d’entreprises européennes travaillant sur le projet Nord Stream II est un scandale. Visant en particulier, mais pas seulement, l’entreprise suisse Allseas qui possède le plus grand navire de pose de pipelines au monde, elle remet toujours plus en cause l’indépendance industrielle et énergétique du continent.

Que l’on soit favorable ou opposé à ce projet, sa réalisation doit être décidée par les européens et non pas par Washington. Alors qu’il était censé être construit de manière équitable entre européens et russes, ces sanctions n’auront comme seule conséquence de renforcer, avec une certaine ironie, le poids de ces derniers.

La Commission a avancé que « l’Union européenne s’oppose à l’imposition de sanctions contre des entreprises européennes se livrant à des activités légales ». Quelles sont donc ses intentions afin de maintenir et d’aider les entreprises européennes dans l’aboutissement de ce projet ?

mes derniers articles

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.