Lien
©Gabriel González

La maladie de Lyme est une infection bactérienne qui peut affecter le système nerveux de telle sorte que 10% des personnes infectées peuvent développer un trouble du système nerveux central. Cette maladie est transmise par les tiques (c’est celle qu’elles transmettent le plus en Europe). Loin de se réduire, cette infection se propage de façon alarmante en Europe et touche désormais plus d’un million de personnes. Aucun vaccin n’est actuellement disponible. Le traitement n’est possible que par antibiotiques.

La résolution votée demande la déclaration obligatoire dans tous les États membres touchés par la maladie et encourage la Commission à collecter des données sur les méthodes de dépistage. Elle demande par ailleurs l’intégration de cette maladie dans la liste des maladies transmissibles et dans la liste du réseau européen de surveillance épidémiologique.

Cette résolution appelle aussi à améliorer la coopération, le diagnostic, et le financement du traitement de la maladie de Lyme. Elle répond ainsi aux diverses exigences et incertitudes liées à la compréhension de la nature de l’infection et au traitement des patients. J’ai donc apporté mon soutien à celle-ci.