Pour une politique européenne de la Forêt

Proposer une croissance sylvicole saine et de long terme, protéger les travailleurs forestiers contre le dumping social : l’Union Européenne en a largement les moyens. Mais elle n’en a pas pour l’instant l’ambition. Pire encore, aveuglée par l’idéologie du libre-échange généralisé, elle contribue à appauvrir le patrimoine forestier sur le reste de la planète.