DSC02215Le combat parlementaire constitue une étape clef du changement démocratique mais il ne porte ses fruits que s’il est soutenu par une mobilisation de la société civile et des citoyens. Ceci est particulièrement vrai en matière fiscale et sociale. Le scandale Luxleaks avait permis une prise de conscience et un réveil européen sur l’optimisation fiscale des multinationales. De la même façon, la coalition internationale de syndicats (internationaux, européens, américains, français, anglais, belges, italiens, etc) qui a produit le rapport Unhappy Meal sur les montages fiscaux de McDonald’s a suscité une forte mobilisation autour des pratiques antisociales du géant de la restauration rapide.

Je suis très heureux d’avoir rencontré cette coalition unique de syndicats. Nous avons eu un long et riche échange, qui servira je l’espère à établir une convergence des luttes absolument nécessaire pour les salariés de McDonald’s qui souffrent de conditions de travail dégradées, permises par de savants contournements de la loi, et aggravées par l’optimisation fiscale de McDonald’s (qui crée des dettes artificielles afin de priver ses employés de la participation salariale…). La mobilisation citoyenne, celle des consommateurs, doit rejoindre celle pour les conditions de travail, ainsi que celles sur la justice fiscale, car ce sont trois mêmes facettes d’un combat démocratique : respect des consommateurs, émancipation des travailleurs, égalité des contribuables.

Un salut particulier aux travailleurs venus de Chicago pour participer à cette campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*