Renforcer et simplifier les dispositifs pour les demandeurs d’emploi

Dans un contexte d’aggravation de la crise, trop nombreux sont les demandeurs d’emploi qui ne trouvent pas de formation en lien avec leur projet professionnel. La complexité du secteur de la formation professionnelle accroît ces difficultés. J’ai présenté en février 2012 au Conseil régional un rapport qui renforce et complète le service public régional de formation et d’insertion professionnelles. Des réponses opérationnelles en direction des demandeurs d’emploi jeunes et adultes.

Favoriser l’émergence des projets professionnels pour les jeunes en difficulté

Les Parcours d’Orientation Professionnelle (POP), est un dispositif d’accompagnement de courte durée destiné au public des missions locales. Il permet de manière individuelle ou collective, d’aider le jeune demandeur d’emploi à faire émerger son projet professionnel. Le rapport permet aux conseillers des missions locales d’orienter les jeunes vers le POP le plus adapté à leur situation. Les Groupements de Créateurs aident les jeunes déscolarisés à formaliser des projets de création d’entreprise. Ils proposent une formation validée par un diplôme universitaire.

En 2012, la Région a étendu le réseau des groupements de créateurs par l’ouverture d’un septième groupement dans les Hauts-de-Seine et l’ouverture de sites dans le Val d’Oise et les Yvelines.

Elever le niveau de qualification et de reconnaissance des acquis

Le chéquier qualifiant, système d’aide individuelle pour des projets de formation spécifique, sera ouvert à un plus grand nombre de demandeurs d’emploi et le montant de la participation régionale est porté à 4100 euros, pour diminuer le reste à charge des bénéficiaires. Le chéquier Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), permet aux demandeurs d’emploi de faire certifier les compétences acquises pendant leur vie professionnelle. Il est prescrit par Pôle emploi sur la base d’organismes référencés par la Région. Le rapport renforce l’accompagnement de ceux qui n’ont pas un premier niveau de qualification ainsi qu’une prestation post-jury de 1h30 pour les candidats n’ayant pas obtenu leur certification

Etre au plus près des territoires

Le programme « Actions d’initiative territoriale en faveur de l’emploi » (AIT) a pour objectif principal l’accès ou le retour à l’emploi durable des demandeurs d’emploi les plus en difficulté, via un accompagnement personnalisé, et adapté aux besoins des entreprises locales. Il est constitué de deux actions désormais financées par des subventions (et non plus par des marchés publics) :

-Le Parcours d’accompagnement vers l’emploi qui permet au demandeur d’emploi de valider son projet professionnel au travers de périodes de stages en entreprises.

-La Passerelle entreprises qui permet aux demandeurs d’emploi d’accéder à des postes pré-identifiés au sein d’entreprises franciliennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*